Eels a vu le loup

eels.jpgLa barbe s’est encore solidement fournie depuis “Blinking Lights and Other Revelations”, précédent disque studio du génial Mark E Everett, qui l’air de rien date déjà de 2005.Après “Meet The Eels”, en forme de rétrospective, Eels refera surface, début juin, avec un nouvel album enregistré à Los Angeles et intitulé “Hombre Lobo”, soit “l’homme-loup”.

La collaboration avec Dreamworks et Universal semble achevée; c’est sous la bannière de Cooperative Music que sort le nouvel opus, qui devrait compter une douzaine de titres, annonce le site du groupe www.eelstheband.com. On ne risque pas grand chose à imaginer que la coloration du disque inclinera plutôt vers le clair obscur que vers la pleine lumière. Ni à s’imaginer revoir le sombre gaillard sur une de nos scènes cet été.


commenter par facebook

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *