Jesse Hughes : « C’est la mafia qui a tué Michael Jackson !»

« C’est la mafia qui a tué Michael Jackson !»Une petite demie heure avant de monter sur scène, Jesse « The Devil » Hughes, chanteur et guitariste des Eagles of Death Metal, vient entamer un brin de causette. Plus cool que ça tu meurs.

En mars dernier, sur la scène de l’Ancienne Belgique, une centaine de jeunes demoiselles vous ont rejoint sur les planches. Et pour certaines d’entre elles, vous êtes une belle introduction au rock’n’roll. Avec quels groupes et artistes doivent-elles faire leurs gammes ?

Je pense que les Stooges constituent une excellente introduction parce qu’avec les Stooges tu peux très bien écouter David Bowie, The Sonics ou John Coltrane. Mon premier album, c’était Destroyer de Kiss, que mon père m’a emmené voir en concert. Kiss est aussi un bon début, tout comme les Beatles, évidemment. Johnny Hallyday et sa voix d’ange cool.

Percevez-vous un décalage entre votre image « sex drugs and rock’n’roll » et votre présence à Werchter, festival plutôt clean ?

Je ne dis pas sex, drugs & rock’n’ roll, moi, je peux faire ce que je veux, vous, c’est comme vous le sentez et c’est cool.

Quelles chansons de Michael Jackson avez-vous répété pour cette tournée des festivals ?

Nous avons acheté ses disques depuis qu’il est mort. C’est la mafia qui l’a tué. Les mêmes qui ont butés John F. Kennedy.

Propos recueillis par Julien Broquet et Philippe Manche


commenter par facebook

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *