La petite Rox en nouvelle princesse de la soul anglaise

Roxanne Tataei est la dernière perle soul en date. À 21 ans, elle publie ce premier album gorgé der tubes potentiels. Sur scène, elle a totalement convaincu le public de Couleur Café qui se doit de se précipiter sur cette plaque de la (par ailleurs fort jolie) chanteuse irano-jamaïcaine.

Avec de telles origines, il n’est pas étonnant que la petite touche à tout. Non, elle ne se contente pas de la soul de mamy Amy, de tata Sade ou de cousine Bailey Rae. Même si elle va forcément profiter d’un air du temps.

Enregistré entre Londres et New York, du côté de Lauryn Hill et d’amours parfois raggas, avec KRS-One et Damian Marley, pour ne citer qu’eux, Rox parvient à se démarquer avec une fraîcheur d’une grande sensualité. La petite écrit elle-même ses chansons et son sens mélodique puissant devrait sans problème lui ouvrir tout grand les portes de la gloire. Elle alterne sans problème titres rythmées et ballades à vous percer le cœur.

Après avoir vu son assurance sur scène, on est certain de tenir là un futur grand nom de la soul. Voilà un album moite qui nous accompagnera tout l’été.

Rough Trade.

http://www.myspace.com/roxmusik

THIERRY COLJON


commenter par facebook

1 commentaire

  1. Rikaï Zaza

    8 juillet 2010 à 0 h 38 min

    “Avec de telles origines, il n’est pas étonnant que la petite touche à tout.”

    Comme c’est idiot. Pour moins, on traite les gens de racistes.

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *