Courte rencontre avec Pharrell Williams et N.E.R.D

N.E.R.D - Pharell WilliamsOn a beau le savoir et l’appréhender, au final, on se fait toujours couillonner. Lorsqu’on nous a proposé de rencontrer Pharrell Williams, cerveau de N.E.R.D., on s’était dit que l’occasion était trop belle de taper la discute avec un des producteurs les plus talentueux des années 2000 (Shakira, Snoop Dogg, Britney Spears,…). Seulement voilà, une interview sur un site de festival répond à tellement de paramètres qu’on n’est jamais sûr de rien.

Finalement, c’est avec deux heures de retard et sans avoir eu l’occasion d’écouter le quatrième album de N..E.R.D., Nothing, annoncé à la rentrée, qu’on se retrouve face à l’animal. Short mi long, t-shirt foncé sobre, écouteurs d’I-Pod en diamants, Pharrell fait le service minimum. En 10 minutes, montre en main, sous le regard d’une attachée de presse chargée d’empêcher les questions hors N.E.R.D., l’Américain nous résume l’esprit de la quatrième galette de son groupe formé avec Chad Hugo (son bro dans les Neptunes) et son ami d’enfance Shay Haley. « L’époque nous déprime » nous dit Pharrell. « Pour ce nouveau disque, nous avons voulu, à notre sauce, réactiver l’esprit des sixties, celui des Doors et de Janis Joplin. Nous voulons que les gens s’évadent lorsqu’ils écouteront notre meilleur album à ce jour ».

Une petite heure plus tard, la plaine est noire de monde lorsque les dix musiciens et danseuses prennent possession des planches. « Party people » premier extrait funk et festif de Nothing donne le ton. Et puis, comme Missy Elliott la veille, Pharrell et Chad se lancent dans des « Good evening Brussels » ou « What’s u Brussels » ! Les Liégeois exultent et conspuent copieusement le groupe. On a même cru à un moment que le groupe allait se casser parce qu’après une nouvelle salve de huées, Pharrell a dit à ses musiciens d’arrêter avant d’enchaîner un autre morceau. Sinon, ça joue plutôt bien et manque si il pourrait y avoir un guitariste en plus pour les progressions d’accords diaboliques, la formule est solide.
Ensuite, on a pété un câble lorsque Pharrell a encouragé le public à sortir son téléphone portable et filmer le nouveau morceau à venir en demandant de poster tout cela sur You Tube pour chatouiller sa firme de disque. A priori, rien de mal. Sauf que l’artiste est moins enclin à faire écouter son album aux journalistes censés l’interviewer sur l’album en question. Pas grave, les rythmes tropico électro de Matias Aguayo dans la torpeur de l’Aquarium nous redonnent la niaque.

Ph.Mn.

Photos : René Breny


commenter par facebook

7 Comments

  1. fandenerd

    10 juillet 2010 à 14 h 54 min

    Chad Hugo n’était pas là hier , c’était Shae qui lançait des “Brussels” 😀

  2. Pol

    10 juillet 2010 à 18 h 38 min

    « L’époque nous déprime »

    Ca c’est original. C’est sûr que lui la crise il doit savoir ce que c’est…

    “Pour ce nouveau disque, nous avons voulu, à notre sauce, réactiver l’esprit des sixties, celui des Doors et de Janis Joplin.”

    Non mais franchement, si c’est pour dire ça, qu’il remballe ses danseuses fardées et qu’il reste dans son studio à produire sa ‘mass-music’…

  3. Rikaï Zaza

    10 juillet 2010 à 21 h 04 min

    Business, business, business for couillons. Et n’allez pas me dire le contraire. Vous en avez là la plus belle des preuves. Des preuves ? Des aveux, oui !

  4. ducmath

    10 juillet 2010 à 23 h 13 min

    Houla que de coms négatifs! Pour ma part, j’y étais et c’était tout simplement le meilleur concert que j’ai vu jusqu’à présent (avec General Eletrics aujourd’hui!)! NERD, ce sont de vrais musiciens, ils le prouvent sur scène! Et si ça marche tant mieux pour eux, qu’ils fassent leur business!
    @ ph.Mn. Ce ne serait pas de la faute de l’attachée de presse si vous n’avez pas eu les cd à écouter?

  5. Lore

    11 juillet 2010 à 8 h 26 min

    moi je l’ai distinctement entendu saluer “liège”. et puis au final on s’en fout qu’il se trompe de qqs kilomètres, ils ont envoyé du son dès la première minute, pour mes oreilles c’était HY PER BON !

  6. Chasseur Immobilier Lyon

    11 juillet 2010 à 10 h 33 min

    Ces gars là ne se prennent pas pour des m****s quand même……

  7. thomas

    11 juillet 2010 à 23 h 52 min

    skateboard P.! héhé NERD ont envoyé du funky!!! qu’ils remettent sa bientot en tout cas!

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *