Serge Teyssot-Gay rompt avec Noir Désir

Le guitariste de Noir Désir Serge Teyssot-Gay a décidé de rompre avec le groupe, citant des “désaccords émotionnels, humains et musicaux” avec Bertrand Cantat et un “sentiment d’indécence”, indique le communiqué.
“Je fais part de ma décision de ne pas reprendre avec Noir Désir, pour désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat, rajoutés au sentiment d’indécence qui caractérise la situation du groupe depuis plusieurs années”
, indique le communiqué.

Noir Désir, devenu la référence du rock français avec six albums studio et des concerts à l’énergie légendaire, a été mis en sommeil depuis le meurtre de Marie Trintignant en 2003, pour lequel son compagnon Bertrand Cantat a été condamné à 8 ans de prison.

Libéré en octobre 2007, le chanteur était resté très discret, restant sous le coup d’un contrôle judiciaire lui imposant notamment de s’abstenir de produire tout ouvrage ou oeuvre audiovisuelle liée à la mort de Marie Trintignant et également de ne pas s’exprimer publiquement sur ces faits. Ce contrôle judiciaire a pris fin le 29 juillet.

Le groupe bordelais, composé de Bertrand Cantat (chant, guitare), Serge Teyssot-Gay (guitare), Jean-Paul Roy (basse) et Denis Barthe (batterie), s’était remis “au travail”, mais “sans pression, ni calendrier”. En 2008, il avait publié deux titres inédits sur son site internet.

Ces derniers mois cependant, Betrand Cantat a semblé se rapprocher d’une reconstitution de Noir Désir sur scène.

Il a fait son retour devant le public début octobre, en faisant une apparition auprès du groupe Eiffel lors du festival Rendez-Vous de Terres Neuves, dont les places s’étaient arrachées à l’annonce de sa venue.

Quelques jours plus tard, il a participé à un concert caritatif près de Bordeaux, jouant avec Denis Barthe et Jean-Paul Roy, mais sans Serge Teyssot-Gay.

Serge Teyssot-Gay, qui avait rencontré Bertrand Cantat et Denis Barthe sur les bancs du lycée au début des années 80, publiera en janvier un nouvel album avec son groupe de rock expérimental Zone Libre, réalisé avec les rappeurs Casey et B. James.


commenter par facebook

6 Comments

  1. via

    29 novembre 2010 à 17 h 13 min

    Sans Sergio, autant dire que c’est la fin des haricots!

  2. Vincent

    29 novembre 2010 à 21 h 25 min

    sentiment d’indécence partagé ! Bravo Monsieur Teyssot-Gay !

  3. tehem

    30 novembre 2010 à 8 h 14 min

    Mouif. Autant je peux comprendre – et admettre – sa position, autant je comprends pas pourquoi c’est maintenant, après 3 ans de “retrouvailles”, qu’il prend cette décision. Mais bon…

  4. David

    30 novembre 2010 à 11 h 26 min

    Un seul mot : bravo mec. On ne peut pas dénoncer une société inhumaine en tabassant à mort sa (ou une) femme… Tous mes voeux à Zone Libre

  5. Caps

    30 novembre 2010 à 12 h 21 min

    Nouvel album de Zone Libre vs Casey & B.James – sortie prévue le 31 janvier 2011 , et le titre : “Les Contes du Chaos”…..

  6. laurent

    30 novembre 2010 à 14 h 12 min

    Sentiment d’indécence… Il aurait pas pu s’en rendre compte plus tôt le Sergio au lieu de laisser monter la sauce pendant 3 ans ? Là c’est un vieux fan qui parle et qui a l’impression de s’être fait un peu rouler. Si il a des états d’âmes il aurait pu s’abstenir de jouer avec son public pendant si longtemps. ND a tjs respecté son public, sauf maintenant. Cantat est (quoi qu’en pense ce peigne cul de Gunzig) un auteur à part (lisez autre chose que ses textes de chansons, “nous n’avons fait que fuir” par exemple). J’espère qu’on aura l’occasion de le revoir/réentendre. Quant à tout ceux qui s’extasient devant Zone Libre, dites moi vous les “vrais” fans pq les salles sont à moitié vides lors des concerts de ZL ???

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *