Le nouvel R.E.M. en écoute intégrale

R.E.M. reste un mystère. Voilà un groupe fort d’une carrière de trente ans, qui ne prend pas une ride, à l’heure où la plupart se répètent ou vivent de leur glorieux passé. L’album en écoute intégrale.



R.E.M. – Collapse Into Now Album Stream on MUZU

Le groupe d’Athens, Georgia, publie ce vendredi 4 mars son quinzième album et, comme son prédécesseur Accelerate, il s’agit d’un vrai brûlot. Une bombe électrique qui pense à préserver quelques aires de repos plus acoustiques. R.E.M. n’oublie pas d’innover non plus dans sa façon de communiquer. En janvier dernier, le groupe de Michael Stipe, Peter Buck et Mike Mills mettait en ligne, sur son site, trois titres en écoute libre (streaming). Aujourd’hui, c’est cinq des douze nouvelles chansons qui sont ainsi disponibles et lesoir.be vous offre carrément tout l’album en écoute libre. Histoire de se faire sa propre opinion. Avec Prince, Radiohead ou Gorillaz, R.E.M. fait partie des ténors de pointe en ce domaine.

On a pu écouter à notre aise ce disque intitulé Collapse into now qu’a une nouvelle fois produit, entre La Nouvelle-Orléans, Nashville et Berlin, Jacknife Lee. Il s’ouvre sur les chapeaux de roues avec un « Discoverer » mené par la gratte étincelante de Peter Buck. Avec un son bien gras, il mène la danse et Michael n’a plus qu’à déposer sa voix et surfer sur ce tapis électronique méchamment rythmé. Un vrai hymne fait pour le plein air. Avec « All the best », ensuite, on garde la même rage et ce rythme d’enfer. Les héros ne se rendent pas et surtout ne ramollissent pas.

Le meilleur de R.E.M.

Avec « Überlin », on se calme un peu pour revenir aux humeurs apaisées d’Automatic for the people.

Du pur R.E.M. des années 80 et 90, qu’on retrouve aussi avec « Oh my heart » et même la mandoline de « Losing my religion », en plus de l’accordéon. Idem avec « It happened today » qui reste dans cette lignée.

On a même droit à deux ballades (« Every day is yours to win » et « Walk it back ») entrecoupées du rock musclé de « Mine smell like honey ». Et puis, ça repart dans ce registre électrique très métallique avec « Alligator Aviator Autopilot » (avec la voix de Peaches et la guitare de Lenny Kaye) et « That someone is you ». Et on termine plus en douceur avec les très beaux « Me, Marlon Brando, Marlon Brando and I » et « Blue » avec cette bonne vieille copine Patti Smith.

Et nous voilà avec un grand R.E.M. et ses deux facettes (la tempête et le calme) ici présentes. R.E.M. fait du R.E.M. mais inspiré, sans se caricaturer, avec des titres forts et originaux, et une pêche d’enfer. Mike Mills va jusqu’à dire qu’il s’agit là de leur meilleur album depuis Out of time. Des chansons qui feront parler la poussière sur scène, en particulier en plein air. On attend l’annonce d’une tournée.

R.E.M., Collapse into now (Warner. Sortie le 4/3).

En écoute intégrale libre sur www.lesoir.be dès mercredi

THIERRY COLJON

commenter par facebook

8 Comments

  1. 008

    28 février 2011 à 14 h 03 min

    “prend pas une ride, à l’heure où la plupart se répètent ou vivent de leur glorieux passé.” et plus loin dans le texte … rappelle les 1er albums. Suis fans de la période IRS, mais cela reste à mes yeux une redite du passé. Idéal pour les plus de 45 ans. Encore une belle analyse de TC.

  2. MarcVDS

    28 février 2011 à 15 h 45 min

    “Des chansons qui feront parler la poussière sur scène, en particulier en plein air.”

    J’ai eu la chance de les avoir vu à leur première venue à Werchter y a loooongtemps.
    Mais en parlant de concert extérieur, il y a un endroit ou il faut y voir au moins un concert. C’est Red Rocks Amphitheatre, situé à 20min de downtown Denver au Colorado. Là ou U2 avait enregistré son premier concert live il y a 27ans.
    Un amphitheatre de 9000 places creusé entre les roches, avec une vue incroyable.
    Je n’ai jamais entendu un son aussi bon à un concert extérieur que là. D’ailleurs on y a vu REM le 3 juin 2008 et attendons impatiemment qu’ils reviennent au même endroit cette année qui sait. Voilà le lien du site de Red Rocks, http://www.redrocksonline.com/

  3. toto

    2 mars 2011 à 10 h 55 min

    his video is not currently available for playback

  4. ced

    2 mars 2011 à 11 h 01 min

    Pas de tournée hélas pour cet album … dixit le management …

  5. Rupert Pupkin

    2 mars 2011 à 11 h 01 min

    Pauvre Thierry Coljon.
    Il n’est même pas au courant que le groupe n’envisage pas de défendre ce disque sur scène.
    Un changement de métier s’impose.

  6. roger

    4 mars 2011 à 0 h 35 min

    Rien de neuf sous le soleil… Le même son depuis des lustres , des structures répétitives , plus aucune mélodie intéressante , comme dit 008 : une redite du passé .
    C’est pas étonnant qu’ils ne veulent pas défendre l’album sur scène : R.E.M est fatigué et n’a plus rien à dire .
    Ils devraient suivre l’exemple de Blur . Exploser pour mieux renaître en solo…Ou pas !

  7. serdar

    30 mars 2011 à 13 h 57 min

    blablabla, cet album est très bon point final. Sortir un tel album après 30 ans de carrière, je trouve ça cool et j’ai pas plus de 45 ans

  8. ced

    3 avril 2011 à 13 h 05 min

    Tout à fait d’accord avec Serdar, quel groupe peut encore sortir un bon album après 30 ans de carrière ?
    Peu ou pas, à part REM 🙂

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *