Apocalypse now

Zone Libre vs Casey & B. James Les contes du chaos*** – Fenech Soler *- Jovanotti **Boubacar Traoré Mali Denhou ***- The King’s Speech***

Zone Libre vs Casey & B. James Les contes du chaos ***

Deux ans après un âpre et abrasif L’Angle Mort, le trio de rock expérimental Zone Libre, dans lequel évolue Serge Teyssot-Gay (Noir Désir, Interzone), Marc Sens et Cyril Bilbeaud (Sloy), poursuit sa collaboration avec les rappeurs Casey et B. James. Si L’Angle Mort séduisait par son approche frontale et radicale tout en se faisant le reflet et l’écho de la Sarkozie d’aujourd’hui, la noirceur des Contes du chaos confirme que Zone Libre, Casey et B. James sont plus que jamais entrés en résistance. Les cordes vocales des deux rappeurs, passées au papier de verre, éructent et dégueulent le malaise ambiant et ce parfum de révolution qui fait que l’apocalypse n’est plus si lointaine. Les riffs incendiaires et telluriques combinés à ces déluges de larsens surfent en équilibre précaire sur une rythmique assassine. Au final, chaque morceau fait l’effet d’une décharge électrique, d’une coulée de lave en fusion, d’un tsunami de rage et de colère. Enfin un disque bien dans l’air du temps parce qu’urgent et salvateur. Intervalle Triton / AMG. http://www.myspace.com/librezone

Fenech-Soler *

Ce groupe anglais (de Kings Cliffe, dans le Northamptonshire) a tout pour se faire détester par les allergiques à une électro-pop très eighties chantée d’une voix de fausset. Le tapis funky donne heureusement du corps à ces dix titres dont « Demons », « Lies » et « Stop and stare » qui font déjà la joie des boîtes glam. Rough Trade http://www.myspace.com/fenechsoler
Jovanotti Ora**
Même s’il a plus de mal que Ramazzotti ou Zucchero à s’imposer à l’étranger, le rockeur italien publie depuis plus de vingt ans, en italien, des disques de grande qualité aux influences multiples. Cette fois, ce sontt Amadou & Mariam et Michael Franti qui duettisent sur le mode électro et rap. Mercury-Unviversal. http://www.myspace.com/jovamusic
Boubacar Traoré Mali Denhou ***

A bientôt 70 ans, le bluesman malien nous revient avec un nouvel album, récemment défendu au Molière et à Anvers. L’harmonica de Vincent Bucher accompagne ngoni, balafon et guitare, en accentuant encore plus le blues de ces chansons chantant le Mali d’aujourd’hui aux âmes ancestrales toujours vives. Lusafrica.

The King’s Speech***

C’est le Français Alexandre Desplat qui signe la partition symphonique, toute en finesse et en délicatesse, de ce film oscarisé. Comme il l’avait déjà fait avec The Queen, Benjamin Button, Twilight ou encore Harry Potter et Largo Winch. Aux onze pièces atmosphériques succèdent deux extraits de Beethoven (de la Septième symphonie et du concerto pour piano nº 5) et du Mariage de Figaro, de Mozart. Decca-Universal.
PHILIPPE MANCHE et THIERRY COLJON

commenter par facebook

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *