IAM a cassé la baraque avec “ses lyrics tonitruants”

On évacue la panne de courant après une vingtaine de minutes de concert. C’est, certes, incompréhensible pour un festival de la taille de Couleur Café mais ça arrive. 5 minutes où le public chaud comme du charbon ardent attendait le retour de l’électricité. Soit.

En une heure, les Marseillais d’IAM ont offert le plus beau des best of. Témoin d’une carrière exemplaire même si elle ne se résume plus aux chiffres de vente, IAM a écrit les plus belles lettres du rap hexagonal. “L’école du micro d’argent”, “Né sous la même étoile”, “Petit frère”, “Le Mia”, “L’Empire du côté obscur”: des tubes, des tubes et encore des tubes. Et un final, comme à chaque fois, imparable et malheureusement toujours d’actualité avec “Demain c’est loin”, mieux qu’un reportage d’Envoyé spécial: une radiographie rèche et sèche de l’Hexagone.

Le public dont pas mal de gens n’étaient pas né à l’époque de leur monumental “L’école du micro d’argent” (1993) a apprécié la générosité somme toute marseillaise malgré l’heure que certains jugeaient un peu trop “matinale”. On a vu beaucoup de sourires dans ce public en harmonie avec AKH, Faf Larage, Joe, Tonton et les autres. Autant qu’on a senti de fortes effluves de joints. C’est vendredi. Jour de fête. On appuie sur pause. On se détend. Et on profite.

[imagebrowser id=342]
[imagebrowser id=341]
Ph.Mn.


commenter par facebook

6 Comments

  1. Julien

    24 juin 2011 à 19 h 27 min

    ça date de 97 l’école du micro d’argent…pas 93

  2. Yazz

    24 juin 2011 à 20 h 02 min

    Le meilleur groupe de RAP français de tous les temps qui fait passer un message via des textes bien écrits. J’aurais donné cher pour être présent !

  3. Séverine Valvekens

    24 juin 2011 à 22 h 43 min

    Pas de Faf Larage ce soir à Couleur Café, et c’est le Mia qui date de 1993, pas l’Ecole du Micro d’Argent 😉

  4. Thomas

    24 juin 2011 à 22 h 51 min

    Au cas où, Faf Larage n’était pas là. Il ne fait pas partie d’IAM bien qu’étant proche du groupe depuis ces débuts, un récent album commun avec AKH (We Luv N-Y) et son lien de parenté avec Shurik’n…

    Etaient présents : Akhenaton, Shurik’n, Kephren, Saïd, Imhotep, DJ Kheops, DJ Daz & Marina…

  5. Ola

    25 juin 2011 à 6 h 10 min

    Donc Lesoir approuve les joints ? C est scandaleux

  6. Léo

    25 juin 2011 à 12 h 34 min

    +1 pour Julien lol
    de plus, Faf Larage n’était pas là … 🙂

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *