Des grattes et une récompense

Les messieurs de Triggerfinger passent un festival de Werchter aux petits oignons.

Après avoir croisé Seasick Steve jeudi et occupé la main stage vendredi après-midi devant une vraie foule, ils ont également eu droit à un joli disque de platine (au look qui en rappelle un autre) pour leur album All this dancin’ around, vendu à plus de 25.000 exemplaires. Ruben Block, le Triggerfinger en chef, a paraît-il un souci de place chez lui vu que son home sweet home est complètement décoré avec des guitares… (D.S.)


commenter par facebook

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *