Le chanteur de Green Day probablement en désintox jusqu’en 2013

Que les mécréants qui ont cru à un coup marketing soient flagellés sur-le-champ! On a des nouvelles de Billie Joe Armstrong, chanteur de Green Day proclamé rebelle du mois de septembre pour avoir dit ce qu’il pensait à la télévision. Selon le boss du label du groupe, notre homme pourrait rester en cure de désintoxication jusqu’en 2013.

Billie Joe Armstrong passe actuellement son temps entre une clinique et son chez soi familial où il a une fâcheuse tendance à prendre des photos de son chien pour les poster sur Instagram (ah oui! C’est ça aussi, la vie de rock star toxico…). «Il est sous surveillance médicale pour un moment pour le rendre clean. Ses docteurs évaluent encore son état. Tout ce que je peux dire c’est que je ne sais pas si on le reverra avant ou après Noël. La date de son retour est indéterminée ». C’est du propre! Green Day doit entamer une tournée américaine fin novembre à Seattle. Pour le moment, les concerts ne sont pas annulés/reportés. Mais le trio a (logiquement) dû annuler une date à la Nouvelle Orléans ce week-end (ils ont été remplacés par un petit groupe nommé Metallica… ça va, le public aurait pu être mécontent…).

Mais de tout ça, le bassiste Mike Dirnt n’en a cure. Il pense surtout à son ami, comme il l’a dit à Zane Lowe sur BBC Radio 1: « Il y avait des signes avant-coureurs. On n’a pas dormi depuis une éternité et Billie l’a clairement senti passer de la pire des manières. Il a dû faire face à ses démons. On était là avec lui, mais tu ne peux gérer les choses que par toi-même. Au bout du compte, quand ça a dérapé, le plus important était la vie de mon ami ».

En attendant, le tour-management du groupe continue à booker les dates. Green Day sera ainsi sur la plaine de Werchter début juillet. L’album « Uno! » s’est vendu à 430 000 exemplaires lors de la première semaine de sa commercialisation, mais a échoué à la deuxième place des charts US. Damned! (si ça se trouve, c’est dû à la phrase de trop sur Justin Bieber… ). Quant au deuxième volet de la trilogie, « Dos! », il est déjà dans les starting-blocks, sortie prévue le 13 novembre. Mais de tout cela, on souhaite à Billie Joe Armstrong de ne pas trop s’en soucier…

DZ

http://www.greenday.com


commenter par facebook

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *