Radiohead hypnotique à Anvers

CRITIQUE

En vendant en quelques heures la totalité des tickets de leur seul concert belge de l’année, ce jeudi au Sportpaleis d’Anvers, Radiohead a rappelé que l’intransigeance et l’exigence artistique paient. Même en temps de crise. En étant parmi les premiers à s’émanciper de l’industrie du disque en mal d’imagination, le groupe anglais a imposé un ton et une manière de faire qui se passe de tubes pour accomplir ce qu’il y a lieu d’appeler une œuvre. Ils sont rares dans ce cas.

Le groupe avait pourtant l’air bien petit sur cette scène du King Of Limbs Tour doté de 18 écrans et d’un immense rideau ne lésinant pas sur les ampoules led. Thom Yorke, barbe et chignon, est tout de suite dans son élément, partant en permanence dans ces petits pas de danse, alors que Johnny Greenwood le touche-à-tout est toujours aussi habité par son univers instrumental.

La setliste fait la part belle aux deux derniers albums, In Rainbows et The King Of Limbs, devant Kid A qui reste leur chouchou. On se doute que la plus contemporaine des formations ne remontera pas le temps jusqu’à leurs deux premiers albums. Jouer “Creep” ou “High & Dry”? On n’en rêve même plus, sachant la formation allergique à toute forme de nostalgie. Mais on est tout de même heureux – les Français et les Allemands n’ont pas eu cette chance – d’entendre “Karma Police” quelques instants avant un foudroyant “Paranoid Android” et une scène qui s’enflamme véritablement de milliers de lumières.

Sans oublier de révéler quelques nouveautés, Radiohead a livré un set dense et varié. Il fallait bien deux batteurs (quand Johnny ne tapait pas lui aussi sur une caisse) pour accomplir tous ces rythmes syncopés et hypnotiques. Le public a dégusté à sa juste valeur cette prestation qui a transformé le Sportpaleis en piste de danse moderne. De revoir le groupe en salle aura vraiment été un des plus beaux moments de l’année. Merci, les gars!

THIERRY COLJON

SETLISTE

Lotus Flower
Bloom
Airbag
Weird Fishes/Arpeggi
Kid A
I Might Be Wrong
The Gloaming
Separator
Reckoner
Pyramid Song
Nude
Identikit
Karma Police
The National Anthem
Feral
Bodysnatchers
Encore:
Give Up the Ghost
Supercollider
Morning Mr. Magpie
Myxomatosis
Paranoid Android
Encore 2:
15 Step
Everything in Its Right Place
(Intro: True Love Waits)
Encore 3:
Idioteque

5080006_RedacSel1__0SC7399_jpg_0MC3ZELR.JPGLes photos d’Alain Dewez dans notre portfolio


commenter par facebook

39 Comments

  1. johca

    19 octobre 2012 à 8 h 14 min

    Tout simplement le plus inventif et le meilleur groupe live de notre époque.

    Chaque concert d’eux auquel j’ai eu la chance d’assister depuis leurs débuts est un orgasme auditif et visuel !

  2. Vince

    19 octobre 2012 à 9 h 51 min

    Déjà que j’adore leur musique : c’était une première d’enfin les voir… Quelle claque, mes amis ! Quelle claque.

    Un looong concert avec un excellent son, un light-show beau à en crever et des morceaux revisités comme il faut. Même s’ils ne sont pas très causants ou des “bêtes de scènes” ils sont tellement heureux de jouer leur musique qu’ils font passer une émotion énorme. Un très gros + pour Morning Mr. Maggie pie qui semble un peu “mollasson” sur l’album et qui déborde d’énergie joué en live.

    RHHHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA. J’ai la tête dans le C.. mais je suis comblé

  3. Yann

    19 octobre 2012 à 9 h 54 min

    Son pourri… une soupe… mais quel groupe…

  4. André Kaisin

    19 octobre 2012 à 10 h 04 min

    Dommage qu’on ne puisse plus voir Radiohead que dans de si grosses salles où la qualité du son laisse vraiment à désirer…

  5. Kaleid

    19 octobre 2012 à 10 h 08 min

    Son pourri en effet, setlist faisant la part beaucoup trop belle aux derniers albums… les seuls vrais moments de communion avec le public furent sur Karma Police, Paranoid Android et Everything in its right place, le reste du temps rien ne bougeait… pas vraiment une reussite a mon sens.

  6. JP

    19 octobre 2012 à 10 h 16 min

    … a donné…

  7. Jon

    19 octobre 2012 à 10 h 29 min

    Autant je n’étais pas véritablement entré dans les deux derniers albums, autant j’ai trouvé ce concert grandiose. Surtout les morceaux extraits de ces derniers opus.
    Une setlist ultra cohérente, extrêmement psyché et éthérée qui m’a vraiment permis de “comprendre” ces derniers albums et m’a donné envie de m’y replonger sans attendre.

    Mais il est sûr que ce n’était pas le concert “best of” auquel pouvaient s’attendre les nostalgiques des (excellents) albums pré-“Hail to the Thief”.

  8. geoffrey

    19 octobre 2012 à 10 h 43 min

    à lire le commentaire de thierry coljon,j’ai du me tromper de salle…je n’ai même pas eu le courage de compter le nombre d’écrans.
    son pourri,oui,setliste catasrophique,nouveaux titres joués pas du tout intéressants(hormis le fait que ce sont des compos de RADIOHEAD…)
    triste soirée

  9. Zeb

    19 octobre 2012 à 11 h 19 min

    On m’avait tellement dit que le son était pourri au Sportpaleis que je m’attendais au pire et ce fut juste bon. Evidemment, le milieu de la fosse est le meilleur endroit pour profiter des sons puissants de ce concert en effet hypnotique. Et si tout le monde ne bougeait pas, ça ne m’a pas empêché de “tripper” et de bouger dans tous les sens. Et toutes les chansons valaient le coup. Mention spéciale à un excellent “Bodysnatchers”, à un “Reckoner” hypnotique et à un magistral “Weird Fishes” pour les albums récents et à un tout tout grand final de Myxomatosis à Idioteque. Puissant, tout simplement.

  10. geoffrey

    19 octobre 2012 à 11 h 46 min

    Faut il être en parfait accord avec la critique du journaliste pour qu’un commentaire soit diffusé?

  11. aphex

    19 octobre 2012 à 11 h 52 min

    c’est un peu toujours les mêmes critiques : pas assez de nostalgie.

    La vérité c’est que Radiohead n’est pas un groupe du passé, mais un groupe qui continue à construire leur univers. Les titres du dernier album – souvent jugé plat et terne – étaient tout simplement époustouflants en live (feral !!). Une très grosse claque qui prouve que malgré un passé fabuleux, Radiohead est peut-être bien un groupe d’avenir.

  12. chris

    19 octobre 2012 à 12 h 44 min

    oui geoffrey, tu t’es trompé de salle…va voir Muse…

    Rien à ajouter sur ce concert tout simplement grandiose et magnifique…ceux qui trouvent le son pourri doivent changer d’oreilles ou apprendre à se placer correctement dans une salle…

  13. Marie D

    19 octobre 2012 à 12 h 53 min

    C’était juste impeccable du début à la fin – d’où j’étais, le son était parfait – un grand moment musical sans concession. Pas un best of. Un groupe qui nous fait partager son laboratoire sonore compliqué et qui arrive toujours à nous y faire entrer. Visuellement, c’était juste splendide !
    Un beau grand groupe qui n’essaie pas de devenir le plus grand.

  14. geoffrey

    19 octobre 2012 à 13 h 13 min

    salut chris,

    chacun a le droit de donner son avis…j’ai trouvé le concert hier mauvais;le soucis avec radiohead est que ce groupe est devenu un groupe”intouchable” quoiqu’il fasse pour certain(s)
    ce groupe est énorme probablement un de mes préférés mais hier c’était très très ennuyeux…et” on “arrive à se forcer à dire que c’est hypnotique,etc…!chapeau,merci pour ton conseil mais on peut adorer radiohead ne pas avoir apprécié un concert et détester muse.

  15. oli

    19 octobre 2012 à 13 h 22 min

    J’ai aussi été étonné par le super son, mais j’étais en plein dans l’axe de la scène. Super concert en effet, des titres chiants du dernier cd passent très bien en live. Quelle claque !

  16. Sandra et Harry

    19 octobre 2012 à 14 h 14 min

    Salut à tous les Radioheadamateurs! Nous concernant, son claire et puissant sans agressivité. Agréablement surpris par la puissance et la justesse de la voix de Tom et la précision de jeu du groupe!Presque studio!Des pros quoi! En ce qui concerne la set liste, nous comprenons la politique d’évolution du groupe,et nous adorons Rainbows, on écoutera the king of limbs (la pochette nous fait penser à Genesis live!) avec une autre approche. Actuellement nous planons et prenons conscience de la chance que nous avons eu d’assister à ce grand moment!On y retournera encore et encore! Bonjour Catherine, bonjour Laurent, bien dormi?

  17. cubeardon

    19 octobre 2012 à 14 h 27 min

    Je n’étais pas à Anvers mais j’ai assisté au concert de Paris Bercy jeudi dernier et le son y était puissant et de qualité. La scénographie est une parfaite réussite avec ces écrans qui se déplacent tel un ballet de vaisseaux. Set list plus ou moins similaire. Pas de Karma Police à Bercy, mais Street Spirit(fade out). Radiohead reste ENORME.

  18. jamie

    19 octobre 2012 à 14 h 38 min

    Je rejoins l’avis de Geoffrey. Il faut reconnaître que la sauce n’a pas pris hier soir. L’ennuie m’a vite gagné. La faute à un public mou et un groupe froid, jamais en communion avec le public.
    A lire les commentaires, on a l’impression que les gens n’ont jamais participé à un concert eléctro (ou rock) réussi, et semblent oublier que la réaction du public tient de cette réussite. Alors “hypnotique”, d’accord. Mais pas pour tout le monde.
    Ceci étant, les morceaux issus des derniers albums
    sonnaient merveilleusement bien ( pour peu qu’on connaisse bien ces albums), c’est d’autant plus dommage que le public ne semblait pas trop y adhérer…

  19. Fred

    19 octobre 2012 à 15 h 28 min

    Salut, je rejoins jamie par rapport au manque de communion avec le public.
    C’est vraiment si terrible de retaper 2-3 chansons de leurs 3 premiers albums? C’est juste une question de sentir son public, qui était en majorité venu pour ça (y avait qu’à voir Karma Police). Pour le reste, super pro, show visuel de feu, le son tout à fait correct…

  20. oli

    19 octobre 2012 à 15 h 28 min

    ça me fait marrer les frustrés qui croient que radiohead va venir faire un best of… pas vraiment le style du groupe. S’ils font cela un jour, on pourra dire qu’ils sont morts. Leur adn étant la créativité, la musique et pas le culte de la personnalité (cf. petits écrans et peu d’images des visages). A certains moments, on écoute et ferme les yeux.

  21. Boubouline

    19 octobre 2012 à 15 h 49 min

    Le pire concert de l’année! Vraiment à chier, lumières qui donnent le tournis, communication absente avec le public, on peut juste reconnaitre qu’ils jouent bien mais pour le reste, ciao et merci.

    Et pourtant, j’ai tous les albums. Mais bon le jounaliste, ici, manque de clairvoyance ( chaque article fait sur radiohead n’a que du positif tjrs). Même le Vif commence à pointer du doigt l’hypocrisie du groupe envers le business musical. Comme quoi!

  22. Aert

    19 octobre 2012 à 15 h 57 min

    Qui a vu le visage de Johnny Greenwood?

  23. Bill

    19 octobre 2012 à 16 h 00 min

    “qui a transformé le Sportpaleis en piste de danse moderne. ” Ah bon? j’avais l’impression d’être le seul à danser

  24. Kaleid

    19 octobre 2012 à 16 h 21 min

    Radiohead est devenu le Beaujolais nouveau de la musique: chaque fois qu’ils sortent un nouveau disque, interdiction formelle d’en dire le moindre mal sous peine de se faire taxer de frustré ou de personne ne comprennant rien à la musique.
    Quand je lis que le Sportpaleis est devenu une piste de danse morderne, faudra que Coljon m’explique de quel coté il regardait.

  25. nouk

    19 octobre 2012 à 17 h 32 min

    Des mois d’attente pour un moment de pur BONHEUR!!
    Mille mercis à ce merveilleux groupe : Radiohead et à la voix complètement envoutante et hypnotique de THom
    Mon superbe cadeau d’anniversaire!! Encore des moments co ceux-là!!

  26. aphex

    19 octobre 2012 à 17 h 33 min

    Que des fans de la période pré kid A n’aiment pas les nouvelles compos de radiohead c’est leur choix. Mais est-ce pour autant utile de de prendre de haut ceux qui au contraire y trouvent une réelle qualité, en prétendant qu’ils sont hypocrite ? Ça me parait fort prétentieux. Je comprends la frustration, mais le mieux dans ce cas aurait été de ne pas aller au concert…

    Les compos du dernier album étaient simplement – et objectivement – magistrales hier sur scène. On peut ne pas aimer le style, mais la richesse y était.

    Un groupe intègre ne vient pas en concert pour donner ce que le public demande, mais pour y présenter son “spectacle”, son travail. Un public intelligent se renseigne sur ce qu’il va voir et décide où non d’y aller. Ici, c’est la tournée King Of Limbs. (pour rappel)

    Je me demande à l’inverse ce que faisaient dans la salle ceux qui n’aiment pas les albums d’après 1996. 16 ans se sont écoulés les gars, vous étiez où ? Vous pensiez qu’ils éviteraient leurs derniers albums ? Et si vous n’aimez à ce point-là pas l’époque post OK computer, 2 morceaux de The Bends auraient-il suffit à sauver votre soirée ?

    Moi j’ai, tel un enfant, pris un réel pied. Je suis un fan de la 1ère heure, mais , oui, j’adore leurs nouveaux univers. Je pensais être déçu par le dernier album. La prestation live de ces morceau me prouve qu’au contraire c’est d’une grande richesse.

    Et last but not least, le principal obstacle étaient probablement les gradins : loin, assis, hors de l’ambiance. Debout devant c’était nickel.

  27. Ct

    20 octobre 2012 à 10 h 54 min

    Des morceaux les plus attendus (Karma Police pour certains, 15 step et Idioteque pour ma part) aux morceaux moins enivrants sur cd que Thom Yorke et ses compagnons ont su faire vivre avec une magie et une puissance inattendues sur scène.. Pas un instant je ne me suis ennuyée. Du mal même à me souvenir de toutes les scènes de ce beau spectacles, tellement dans un autre univers où réfléchir est une option, ce soir là on m’a embarqué.

    Ne reprocher pas à Thom Yorke d’être froid, admirer plutôt son humilité. Il n’est pas là pour faire son show, pour exciter ou déchaîner les passions, mais pour nous transmettre ses vivantes énergies et de belles émotions (en tout genre, car là est la richesse de Radiohead). C’est à chacun de faire sa route, de prendre ce qu’ils nous offrent et d’en faire son histoire.

    Difficile de ne pas avoir aimé les danses rythmiques et sincères de Thom, les sourires exaltés d’Ed o’brien, les morceaux revisités, remaniés pour y danser, bouger, se libérer, voir des gens vivre Radiohead, sentir les larmes monter lors d’un Pyramid song ou d’un Reckoner alors même que les yeux sont fermés.

    Enfin, on ne vit pas tous les mêmes choses aux mêmes instants, fort heureusement.

  28. Bousval

    20 octobre 2012 à 11 h 27 min

    Il est certain que j’ai passé une excellente soirée. Et je ne m’y rendais pas conquis à l’avance. Ma chronique est par ici : http://www.goldsoundz.be/shows/radiohead-sportpaleis/

  29. Luc

    20 octobre 2012 à 16 h 52 min

    Radiohead au Sportpaleis, pour moi c’était comme ça : http://www.minuitdix.be/archives/2012/10/20/25379191.html

  30. Den

    21 octobre 2012 à 0 h 29 min

    Hep les amis! Je me demande rellement si les personnes ayant une critique positive sur ce concert savent reellement ce qu est un vrai concert? Radiohead nous a servi une soupe tiede avec quelque bonnes boulttes mais certainements pas un bon menu.. Le son etait reelement pourri.. Leur nouveaux morceaux manquaient cruellement d inspiration.. Pour citez un(e) artiste de la meme epoque et meme notoriete qui sait vraiment evoluer avec son tps allez voir bjork

  31. Chris

    22 octobre 2012 à 11 h 20 min

    @ Den. Quelle condescendance… Un vrai bon concert, c’est un concert qui te rend heureux et qui te donne juste envie d’y retourner dès que possible parce que tu as pris ton pied. Donc quand je lis l’avis de certains, je me dis qu’ils ont vu un “vrai bon concert”, point barre. J’ai vu un bon concert, avec un bon son et des musiciens qui jouaient très bien, et très bien ensemble. Evidemment, j’ai trouvé le son “bon” et tu l’as trouvé “pourri”, donc je suppose que ton nouveau d’exigence est très supérieur au mien. En attendant j’ai passé une bonne soirée, même si je me demandais pourquoi personne ne bougeait (j’avais une excuse: j’étais assis).

  32. Jon

    22 octobre 2012 à 11 h 22 min

    Hep Den! Je me demande réellement si ton avis a le moindre intérêt.
    Libre à toi d’avoir aimé, ou dans ce cas-ci, d’avoir détesté. C’est le propre d’un ressenti subjectif, et le fait de ne pas être d’accord rend la chose intéressante.

    L’intérêt de dénigrer les personnes qui ne pensent pas comme toi est par contre nettement moins défendable…

    Un “vrai concert”, comme tu en parles, est un concert qui te fera vibrer, qui évoquera en toi des sensations, des sentiments uniques.

    Ca n’a pas été ton cas, so be it, respecte juste le fait que ça ait pu être le cas pour d’autres.

  33. Johnny

    22 octobre 2012 à 14 h 22 min

    Les gens qui trouvent que le son était pourri, vous étiez placé où dans la salle ? Parce que moi je l’ai trouvé plutôt excellent le son, j’avais peur en arrivant dans ce SportPaleis immense, et j’ai été plus que surpris par la qualité du son…

  34. Pat

    22 octobre 2012 à 14 h 31 min

    Nous étions 4 à ce concert.

    Résultat : 1 subjugué, 1 mitigé et 2 dégoutés (j’en fait malheureusement partie).

    Je vois régulièrement des concerts, et j’avais déjà vu Radiohead auparavant (ils m’avaient laissé un excellent souvenir).

    Je ne peux cependant m’empêcher d’être déçu d’une soirée où je me suis vraiment emmerdé.

    Il est vrai que je ne suis pas fan d'”In Raibows” et de “King of limbs”. Néanmoins, la setlist de ce concert était peu engageante. L’enchainement des titres aurait certainement été plus approprié dans une salle intimiste qu’au Sportpaleis.

    Bref, 3/4 du concert dans la fosse à attendre que ça démarre vraiment (et des tribunes “vraiment assises” comme je ne les avait jamais vues au Sportpaleis).

    Intégrité d’un groupe qui développe son art envers et contre tout, ou prétention de l’artiste qui n’en a que faire de son public ? Peu importe : tant mieux pour ceux qui ont aimé (et qui vont me jeter des cailloux) mais c’était ma dernière fois.

  35. aphex

    23 octobre 2012 à 11 h 25 min

    @ Pat : moi j’ai adoré, mais non, je ne te jette pas des cailloux. Chacun son expérience.

    J’ajouterais juste qu, évdimment, si tu n’aimes pas In Rainbows ou TKOL, ç’aurait été difficile de ne pas apprécier.

    Les respect du public ? J’ai du mal à comprendre : les gars ils sortent 2 albums durant les 5 dernières années. Ils font ensuite une tournée qui se vend en 2 minutes. Et les gens ne voudraient rien entendre de ces 2 albums ? Ils ont par ailleurs joués pas mal de morceaux des 3 albums précédents. Je pense pour ma part que le public devrait apprécier d’écouter l’actualité du groupe, ou alors se faire une raison et ne pas venir. Non ?

  36. aphex

    23 octobre 2012 à 11 h 27 min

    rectif: “J’ajouterais juste que, évidemment, si tu n’aimes pas In Rainbows ou TKOL, ç’aurait été difficile d’apprécier.

  37. Johnny

    23 octobre 2012 à 13 h 27 min

    Et puis honnêtement, faire un concert de presque 2h30, je n’appelle pas ça un manque de respect…

  38. Jon

    24 octobre 2012 à 9 h 56 min

    Et bien bizarrement, je n’ai jamais vraiment accroché à In Rainbows et à TKOL, et j’ai trouvé les morceaux en live vraiment terribles (je me replonge dans ces albums avec plaisir maintenant).

    Personnellement, ce qui m’a vraiment impressionné, c’est la cohérence de la setlist (en tout cas pendant la première heure), très psyché, calme et envolée…

  39. joachim

    26 janvier 2013 à 14 h 49 min

    rien a dire meilleur groupe de tous les temps avec les floyd point bar

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *