Dour (J3): Et Damon dans tout ça?…

C’était la grosse attraction du jour. Damon Albarn était présent à Dour, non comme leader de Blur ou de Gorillaz, ni même en solo, mais en tant que musicien de luxe pour le parrain de l’afrobeat Tony Allen.

…Lequel avait bien compris de qui venait l’attrait du public ! « Je me doute que vous attendez tous the guy », lance-t-il après le premier titre. « Il arrive… The guy arrives… »

Et de fait, voilà the guy qui monte sur scène et s’installe au clavier. Et ?… Trois chansons, quelques mots en français pour annoncer que c’est l’anniversaire de Tony Allen dans quelques jours, le chant avec le public pour le maître de 75 ans et puis l’avion, direction le Portugal où Blur joue ce soir-même en tête d’affiche du festival SuperBock…

Pour ceux qui espéraient une performance de cinq heures et la sécurité pour le faire quitter les lieux comme cela s’est passé à Roskilde, c’est rapé. N’empêche, débarquer à Dour pour fêter l’anniversaire de son vieux copain Tony. Et en français, encore bien! Classe.

DZ
Photos MATHIEU GOLINVAUX

Dour, festival musique concert Damon Albarn Tony Allen Review./LESOIR

20150717DourD204-22

20150717DourD204-23

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

8 Comments

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *