Une Nuit du Soir qui va Piano Club

Kennedy’s Bridge, Ulysse, Blondy Brownie, Alaska Gold Rush, Victoria + Jean et Piano Club seront au menu de cette quinzième Nuit du Soir, qui se déroule le 15 septembre.

Après la double Nuit bruxelloise et montoise célébrant l’an dernier Mons 2015, la Nuit du Soir revient le jeudi 15 septembre au Botanique, avec six groupes se produisant alternativement à la Rotonde et à l’Orangerie. La tête d’affiche n’est autre que Piano Club qui fera son grand retour avec un nouvel album à l’automne. Anthony Sinatra, très occupé cet été avec Hollywood Porn Stars, révélera donc «chez nous» quelques nouveaux titres en avant-première.

Il sera précédé de cinq groupes dont quatre n’ont pas peur de faire parler la poudre. On commencera à 20 heures, avec Kennedy’s Bridge. Un an et demi après son premier album, Basics, le groupe liégeois revient avec un EP, Contact, plus sombre et mature, avec toute cette énergie pop-rock bénéficiant d’arrangements subtils et d’une production attentive. Électrique, sauvage, intense, à l’image du single «Come Closer»… Tout ce qu’on aime pour un concert qui s’annonce bouillant.

Ulysse, ensuite, est ce trio bruxellois qui a inauguré officiellement cette année la saison de la salle de la Madeleine, en première partie de Hyphen Hyphen. Trois musiciens et trois claviers. Octave de la Musique, catégorie musiques électroniques, Ulysse a déjà publié deux EP. Fan de Jamie XX ou de James Blake, Ulysse ne prétend pas révolutionner le genre mais s’applique à trouver son identité avec une sonorité propre et des chansons originales.

Blondy Brownie, c’est Aurélie Muller la blonde (Soy Un Caballo) et Catherine De Biasio la brune (Melon Galia, Mièle). Elles ont décidé de s’unir non plus pour servir les hommes mais au contraire pour les attraper dans leurs filets pop d’une grande douceur à retrouver dans un premier album, intitulé Almanach. Avec pour chaque mois de l’année, un titre et un invité différent, de membres de BRNS ou Girls in Hawaii à Philippe Katerine.

Alaska Gold Rush, ce sont deux chercheurs d’or bruxellois (Renaud: voix-guitare + Alexandre: batterie) dont le premier album est une belle pépite gorgée d’un blues-rock qui leur a déjà permis d’emporter le tremplin Verdur Rock de 2014. Grands espaces et plaines nourries aux riches alluvions sudistes sont au menu d’un set qui déménage.

Victoria + Jean, c’est de l’amour en fusion, comme on a encore pu s’en rendre compte à la récente Nuit belge. Il y a bientôt dix ans, la Suédoise Victoria Tibblin publiait un album chez Mercury réalisé avec Odieu et Jean-Marie Aerts de TC Matic.

Cette fois, son complice belge s’appelle Jean et, sur scène, on pourra compter sur David Baboulis de Soldout pour booster de ses machines le mariage guitares et voix qui, sur le premier album, Divine Love, paru fin avril, fait des merveilles en termes de sensualité punk-rock.

La Nuit se conclura par l’habituel DJ set de dance belgo-belge des années 50 à aujourd’hui. Pure FM, BX1 et Sabam For Culture sont également toujours les partenaires d’une Nuit qui reste à la portée de toutes les bourses avec une entrée à 10 euros seulement. Qu’on se le dise!

THIERRY COLJON
PHOTO PIANO CLUB: RENE BRENY.

La Nuit du Soir, le jeudi 15 septembre à 20 heures au Botanique. Réservations au 02/218.37.32, au 070/660.601 ou sur www.botanique.be


commenter par facebook

répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *